Norman n’a pas de super-pouvoir

Capture d¹écran 2018-10-12 à 17.07.21

Gallimard, novembre 2018 Illustration : Gazhole

Résumé

Comme son titre l’indique, Norman n’a pas de super-pouvoir s’inscrit dans la lignée des histoires de super-héros, en tant qu’hommage mais aussi et surtout en tant que parodie. Le héros, Norman, 13 ans, n’a pas de super-pouvoir, alors que tout le monde en possède un. Avec l’aide de ses copains, il va essayer de faire croire qu’il est comme les autres.

 

J’ai beaucoup aimé écrire cette histoire, qui renvoie aux séries animées et bandes dessinées de mon enfance. Outre le côté aventure de ce roman, c’était aussi pour moi l’occasion d’aborder des questions universelles, comme la différence, l’amitié, son rapport aux autres.

 

Le début

Le jour du test est arrivé, et ça faisait déjà un moment que je le savais : je n’avais pas de super-pouvoir.

Lenard, mon père, d’ordinaire si pressé le matin, m’avait préparé un petit déjeuner gargantuesque : jus d’orange maison, pain grillé assorti d’un large choix de confitures, fruits, céréales, muffins, croissants. Pris en otage par cet excès d’attentions, je n’ai pas osé avouer qu’aujourd’hui justement, j’aurais trouvé à la meilleure tartine du monde autant de saveur qu’une tranche de pneu.

– Eh bien, papa, il y a de quoi nourrir toute ma classe…

Mon père a souri modestement, prenant cette observation pour un compliment admiratif, et a lancé un coup d’œil complice vers ma mère. Elle terminait un café en hâte devant l’évier, et a répondu d’un regard assez éloquent. J’étais suffisamment anxieux, inutile d’en rajouter ! Mais mon père, le visage rond et jovial, a fait mine de ne rien remarquer, se déhanchant maladroitement sur un air de radio.

– Ah ! s’extasiait-il, j’aimerais avoir ton âge et ne pas connaître encore mon pouvoir. C’est tout un éventail de possibles qui s’étale devant soi.

– À mon âge, ai-je répliqué, morose, tu t’étais déjà rendu compte que tu étais passe-muraille.

– Ne joue pas les rabat-joie ! Allons, tu deviens un homme aujourd’hui. C’est l’année zéro de ta vraie vie ! Tu n’as pas encore découvert ton talent par toi-même ? Quelle importance ? Le test te le révèlera. C’est peut-être un pouvoir conditionnel comme celui de ta mère.

Maman a réprimé un mouvement d’agacement. Elle trouvait toujours humiliant de s’entendre rappeler par son mari que sa vision nocturne, pour fonctionner, exigeait une température supérieure à 20°C. Elle a vidé le reste de sa tasse dans l’évier et a lancé :

– Tu veux que je t’emmène au collège, Norman ?

J’ai décliné la proposition d’un signe de tête. Je sentais la honte pointer au bout de ce fichu test, inutile d’ajouter celle de se faire déposer au portail de l’école par ma mère, qui m’enverrait des baisers d’encouragement par la fenêtre de la voiture. Elle s’est alors tournée vers ma sœur, avachie devant un bol de céréales, et l’a sermonnée :

– Louna, dépêche-toi un peu, tu vas encore être en retard à la fac. Et puis, entre nous, tu pourrais avoir un mot pour soutenir ton frère, non ?

– Bonne chance, p’tite tête, a-t-elle répondu mollement, sans détourner le regard de son portable.

Maman a levé les yeux au ciel, m’a embrassé et m’a adressé un sourire que j’ai eu un peu de mal à lui rendre.

Je suis parti quelques minutes plus tard, après un quart de tartine péniblement avalé et un au revoir express à mon père qui trépignait d’excitation. Son soutien, c’était un poids en plus sur mes épaules, un peu comme le type qui prétend vous sauver de la noyade, mais qui, sans le vouloir, vous aide surtout à mieux couler. J’imaginais déjà sa déception si le test ne donnait pas satisfaction.

Au moment où j’ai enfourché mon vélo, j’ai senti que les pédales me résistaient. J’avais l’impression de peser une tonne. Sachant que mon père était sûrement posté derrière la fenêtre à me surveiller, je me suis efforcé de garder une contenance et me suis éloigné le plus naturellement possible.

Merci à Simon Gaz Hole pour la couverture. En savoir plus sur son travail : https://www.gazhole.com/illustration

P_20181207_143129_BOK

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s